(-)


La base Dumont d'Urville est située à 5 km du continent antarctique, sur l'île des Pétrels, île faisant partie de l'archipel de Pointe Géologie. Sur la base se trouvent plusieurs bâtiments reliés par des passerelles : le bâtiment de nuit avec les chambres et l'hôpital , le bâtiment  avec le séjour et la cuisine comprenant aussi des lieux de détente comme la bibliothèque, un bâtiment avec une salle de sport, et d'autres bâtiments dans lesquels on trouvera les laboratoires scientifiques de géophysique ou de biologie mais aussi les locaux techniques comme la centrale électrique ou le garage, des entrepôts, des ateliers et bien sur la station météo.
 
La Terre Adélie se situe à 2700 km au sud de la Tasmanie (Australie). L'Astrolabe, navire ravitailleur de l'IPEV (Institut Paul Emile Victor) de 65 mètres conçu pour briser la glace sous son poids, assure l'acheminement du personnel et du ravitaillement 5 fois par an, de novembre à février. Ensuite, durant 8 mois, la base est isolée, la banquise et le pack en empêchant l'accès.

De mi décembre à fin mars l'île des Pétrels est entourée par la mer, mais début avril lorsque les températures descendent au-dessous des -15 °C la mer commence à geler et la banquise se forme alors. On appelle cela l'embâcle.
Il faut attendre la fin du mois d'avril voire début mai pour que l'épaisseur des glaces de mer soit suffisante (environ 40 cm) pour pouvoir y marcher dessus. Fin août l'épaisseur de la banquise avoisine les 1,50m. La banquise s'étend vers le large au nord sur plusieurs dizaines de kilomètres, et plus au nord encore on trouvera le pack constitué par des icebergs et des plaques de banquise dérivantes. Le pack est présent tout autour de l'Antarctique toute l'année, mais en hiver il est très dense et très serré. Il ne peut être franchi que durant la période estivale de fin novembre à fin mars.
Début décembre lorsque les températures avoisinent les -5°C à 0°C en journée, la banquise se casse lors des tempêtes et les plaques dérivent vers le large. On appelle ce phénomène la débâcle.

Je suis ici en Antarctique sur la base de Dumont d'Urville depuis un an déjà. Mon séjour va s'achever fin décembre. Olivier, mon successeur doit arriver mi-décembre.

Tu trouveras des informations sur la base, sur les gens, sur les animaux ... sur http://www.ipev.fr

Jean-Marie

Bonjour,
Je suis Olivier (de Météo-France) et je viens d'arriver ce lundi 16 décembre 2013 à la station météo de "DDU" pour succéder à Jean-Marie qui a bien voulu commencer à saisir les informations nécessaires au lancement de cette rubrique consacrée à l'Antarctique, voilà déja plus d'un mois.
J'en profite pour le remercier ici.
Je vais donc essayer d'assurer la relève pour ce 64ème hivernage et vous tenir informé de l'évolution de la météorologie dans cette partie du monde en apparence pour beaucoup, si inhospitalière.
Je remercie les écoles primaires d'Osseja (66) et du Touquet (62) pour leur participation à ce projet et leur jumelage météo nord VS sud.
Je tiendrai une correspondance particulière avec les enseignants et les élèves que j'ai déja eu la chance de rencontrer avant mon départ.
Je reste évidemment à votre disposition pour toute question relative à mon métier et à la Terre Adélie (Taaf). Si je ne peux y répondre, je trouverai sur la base des spécialistes aux compétences nécessaires..
Mon équipe est constituée d'un spécialiste en instrumentation, Pierre, d'un chargé d'exploitation, Didier et de moi-même, responsable.
Nous avons la charge de faire fonctionner la station météo de "ddu" pendant 1 année, d'assurer une veille climatologique 24h sur 24, 7 jours sur 7, et de faire en complément les protections aéronautiques et le soutien météorologique aux différentes équipes présentes sur le rocher.
Nous lançerons aussi chaque jour un ballon-sonde, et parfois un ballon et une sonde spéciaux pour l'étude de la couche d'Ozone.
Dès que possible, je vous mettrai les liens pour l'accès aux blogs des 2 écoles qui vont travailler avec moi et sur lesquels vous pourrez suivre leurs écrits qui seront agréméntés de mes photos et commentaires polaires divers et variés.


Bonjour,
Nous remplaçons Olivier. Notre séjour a débuté le 12 décembre 2014 et va durer une année complète.
Léa, Mireille et Roger

Bonjour,
Nous remplaçons Léa, Mireille et Roger qui ont quitté DDU le 18 décembre 2015.
Notre séjour a débuté le 5 décembre 2015 et la mission 66 se terminera fin 2016.
Gérard, François et Laurent.